Cabinet d'Hypnothérapie & Coaching - Valérie HENRY - EVREUX (27)

 

COACHING PEDAGOGIQUE OU SOUTIEN SCOLAIRE ?

L'engouement pour le soutien scolaire est fort mais les parents en ayant fait l'expérience pour leurs enfants sont nombreux à constater que la réussite scolaire n'est pas toujours atteinte sur du long terme.

En effet, remédier aux difficultés scolaires dans une ou plusieurs matières spécifiques répond uniquement à la question du "pourquoi" le jeune échoue, le soutien scolaire servant uniquement à tenter de combler des lacunes installées.

Or, le coaching pédagogique répond à une autre question : "comment" : comment faire pour que les lacunes soient évitées, comment faire pour qu'une stratégie de réussite efficace soit mise en place ?

Le principe même du coaching est au coeur de cette relation : s'occuper du passé est moins efficace que de s'occuper de l'avenir !

Nombreux sont les jeunes qui ne comprennent pas la raison pour laquelle ils rencontrent des difficultés, parfois dans une matière qui auparavant ne leur posait pas de problème particulier. Un changement de professeur obéit parfois à un changement de méthode et donc à un changement quant aux portes d'entrées utilisées pour la transmission et l'intégration du savoir.

Le coaching pédagogique permet au jeune de découvrir son fonctionnement, de se comprendre et ainsi de mettre en place les stratégies adaptées pour atteindre un objectif positif.

Le coaching pédagogique, de par son essence même, permet au jeune de se remotiver et ainsi de pouvoir se tourner vers un futur positif.

Le coaching pédagogique s'articule autour de plusieurs entretiens, il permet au jeune de :

- SE CONNAITRE : découvrir sa façon d'apprendre et surtout de comprendre sa motivation

- IDENTIFIER : ses savoirs faire, savoir être et la mise en place d'une stratégie de réussite

- SE PROJETER VERS L'AVENIR : en levant les blocages, en se reconnectant à ses talents et à sa motivation

Pallier aux difficultés d'apprentissage

Le coaching pédagogique permet au jeune de se construire sa propre méthode de travail, celle qui lui correspond et qui lui permettra d'être efficace que ce soit en cours ou lors de ses devoirs.

Il n'y a pas une méthode clé mais bien une méthode qui correspond précisément à chaque jeune. Cette démarche se doit d'être entièrement personnalisée.

Un suivi peut être mis en place sur un nombre de séances plus important qu'un coaching classique, le suivi s'arrêtant lorsque les résultats ont atteint un niveau probant.

L'intérêt du coaching c'est d'être réaliste et donc atteignable. Il n'est pas question de demander au jeune concerné de remonter ses notes de 5/20 à 15/20 en deux jours ! La démarche est plus longue tout simplement pour être bien ancrée dans les habitudes du jeune et ainsi valoriser chaque progrès, aussi minime soit-il pour les parents et les enseignants.

Quand on veut construire un mur, on commence par le bas et les fondations !

Le coaching pédagogique que je pratique s'adresse aux jeunes à partir du collège qui marque souvent le début des difficultés.

Et l'orientation scolaire ?

Parfois, le jeune se retrouve en échec scolaire tout simplement parce qu'il n'a pas de projet d'orientation défini ou que le projet en place ne lui convient pas réellement.

Comment et pourquoi avancer si on ne sait pas où l'on va ?

Ce blocage est souvent inconscient, le jeune peut alors travailler mais sans résultat positif. J'ai pu constater que bien souvent une orientation choisie par le jeune en adéquation avec ses goûts lui permet de mettre en place le nécessaire à l'acquisition des compétences qui peuvent lui manquer.

Une orientation qui correspond parfaitement au jeune lui permet de se motiver et de mobiliser toutes les ressources pour y arriver.

Les critiques concernant une orientation de plus en plus jeune sont tout à fait recevable. A mon sens, il s'agit surtout d'un problème de présentation de l'orientation au jeune.

On demande aux jeunes de s'orienter très tôt sans les informer des différentes possibilités et surtout sans leur parler des possibilités de changement d'orientation. Plutôt que de faire un mauvais choix, le jeune préfère souvent soit ne pas faire de choix du tout (ce qui se solde parfois par des redoublements de classe multiples) soit suivre le choix qui sera fait pour lui par les parents ou les enseignants et dans lequel il ne se retrouvera pas avec tous les risques d'échec que cela pourra entraîner.

De plus, subir une orientation choisie par d'autres n'aide pas les jeunes à prendre en main leur avenir, à en avoir la responsabilité.

L'aide apportée à l'orientation scolaire par le coaching ouvre des portes, montre les passerelles possibles et en reconnaissant au jeune le droit de changer d'avis lui permet ainsi de faire des choix.

Le jeune comprend ainsi qu'on n'est pas obligé d'avoir un seul métier dans une vie. Même si le coach lui fait prendre conscience des difficultés que l'on peut rencontrer à changer de voie, le changement est possible.

Un bilan orientation est proposé, il se compose d'un entretien d'environ 1 h suivi d'un ou plusieurs types de tests, en fonction de l'âge et du parcours actuel du jeune, puis d'une séance de restitution des résultats avec explication et mise en corrélation avec le projet du jeune. Un compte rendu écrit et détaillé est remis au jeune (environ 30 à 40 pages). 

Les tests s'appuient sur des tests reconnus et validés, souvent utilisés par les conseillers d'orientation ou les écoles supérieures.

Et la communication ?

J'ai souvent rencontré des parents qui m'ont dit que leur enfant ne communiquait pas. Or, il est impossible de ne pas communiquer. Qu'un enfant parle peu ou pas, reste dans son coin et c'est déjà un message qu'il transmet à son entourage.

Grâce à la communication non violente et à la PNL, j'aide les jeunes à mieux communiquer. Mieux communiquer avec leurs enseignants, leurs parents et également leurs amis.

En comprenant les rouages d'une bonne communication, ils changent ainsi leur regard sur autrui. Par effet miroir, le regard que les autres portent sur eux évoluent bien souvent également.

Il en découle une attitude plus sereine et plus compréhensive dans leurs rapports avec les autres.

Confidentialité

Comme dans tout accompagnement coaching, la confidentialité est indispensable au bon déroulement du coaching.

Ce que le jeune apporte et dit lors de la séance est régit par cette règle de confidentialité. Rien ne pourra être communiqué aux parents sans accord express du jeune.

Je comprend le questionnement et l'inquiétude des parents et je les respecte. Cependant, la relation de confiance établie entre le jeune et moi-même ne peut être maintenue qu'avec le respect de cette confidentialité qui ne pourra être rompu que dans les cas les plus graves avec une information préalable du jeune concerné.